Là où tu te perdras, tome 1. Ena L

 

Résumé

Lane City, camps de formation des Marines Américains. La violence, la sueur et les humiliations. Un beau Lieutenant, sombre et impitoyable. Un jeune soldat fragile aux motivations mystérieuses.

A plusieurs centaines de kilomètres de là : l’Université de Sudderland. Une arrogance jeune femme à la beauté glacée et au tempérament volcanique. Une vie confortable, un fiancé aimant, la gloire et les honneurs.

Deux univers opposés. Que la disparition du jeune soldat va brusquement rassembler. Car Sharon n’hésitera pas à s’engager chez les Marines pour rechercher son jumeau, présumé déserteur. Confronté à la fois au milieu machiste militaire, à un lieutenant sans pitié, ainsi qu’aux dérangeantes et dangereuses vérités concernant son frère. Sharon sera-t-elle capable d’achever sa quête sans y laisser son âme ou sa vie ?

Mon avis

Sharon est capitaine de cheerleading. Petite poupée aux apparences douces et angéliques, c’est une véritable tigresse et une battante qui s’y cache. Elle est unie viscéralement à son frère Stephen, partageant ses souffrances elle s’est donnée pour mission de le protéger de tous les dangers. Alors qu’elle est persuadée que quelque chose lui est arrivé, elle plaque tout (son avenir tout tracé avec sa carrière mais aussi Billy qui souhaite l’épouser ) et décide de s’engager chez les Marines pour retrouver son jumeau. Elle va y faire des rencontres marquantes et vivre des instants difficiles. Face à un monde quelque peu sexiste, Sharon devra se battre pour obtenir sa place. L’enquête pour retrouver Stephen s’avère bien plus compliquée que ce à quoi elle s’attendait. Trouvera-y-elle un soutien auprès de son formateur ?

John Parker est un homme froid, distant, autoritaire et énigmatique. Il laisse une image plutôt négative auprès des jeunes recrues, qualifié limite de tortionnaire. Cependant, certains aspects de son personnage portent à notre curiosité, il semble pouvoir nous apprendre bien des choses au sujet de sa personne et de son histoire. Séduisant et sûr de lui, son arrogance ne fait pas bon ménage avec l’entêtement de Sharon. Le défi prend place dans chaque épreuve, et une attirance se dessine au fil des exercices. 

Une lecture surprenante, sulfureuse et intense. Le style utilisée par Ena L est à la fois fluide et soutenu. Les mots filent, les sensations s’infiltrent et nous sommes emmenés droit sur le terrain. C’est plaisant, intrigant, et addictif. Vous ne pouvez pas vous décrocher de l’intrigue, imprégné par la détermination de Sharon. Cette jeune femme qui n’inspire pas la sympathie pour tous, nous apparaît sous des traits plus sensibles et affaiblis. Je me suis surprise à la soutenir et l’encourager, parce qu’elle représente une image auprès d’un public plutôt fermé. Elle se bat, lutte pour faire valoir son appartenance au groupe. Elle va même au-delà, poussant ses limites parfois pour être en tête, parce que ceci ne peut pas être autrement pour elle. Le point de vue de John apparaît dans le récit tel une intrusion, mais je n’en suis pas mécontente: il nous permet de compléter les scènes où lui et Sharon se retrouvent face à face. Et ses impressions nous paraissent plus claires derrière son masque de glace.

J’ai hâte de connaitre l’issue de cette belle histoire,  la fin proposée nous ouvre diverses propositions pour la suite des événements et je m’imagine déjà plusieurs scénarios. Ma curiosité devra patienter, mais je serai au rendez-vous pour le tome 2! 

Je remercie Aurélie et les Editions Sharon Kena pour ce service presse qui a fait briller mes yeux.

#Amélia

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils