Jeu d’indulgence, T.3, Jennifer L. Armentrout

 

Résumé

 

À 21 ans, Calla, ex-reine des concours de beauté, porte les cicatrices d’une tragédie qu’elle préfère taire… De profondes blessures qu’elle sait dissimuler mieux que personne, notamment à son cercle d’amis le plus proche. Or, lorsqu’elle apprend que sa mère s’est volatilisée avec ses économies, le vernis menace de s’écailler. De retour dans sa ville natale, la jeune femme a la surprise de découvrir un certain Jax derrière le bar que tient habituellement sa mère. Dès lors, ce dernier s’impliquera corps et âme dans la quête de Calla. Reste à savoir s’il sera capable de la percer à jour…

 

 

Avis

 

En lisant le résumé, j’avais un peu peur de découvrir le personnage de Calla. En voyant « ex-reine des concours de beauté », j’ai pensé qu’elle serait arrogante, hautaine et prétentieuse mais à ma plus grande surprise et à mon plus grand bonheur, cela n’a pas du tout été le cas. Je suis totalement raide dingue de ce roman, même si c’est le tome trois d’une longue série, cela n’est absolument pas gênant de ne pas avoir lu les tomes précédents. Chaque histoire est indépendante, même si on rencontre les couples fondamentaux des tomes précédents.

 

L’auteur sait jongler entre roman policier avec l’enquête sur la mère de Calla, la droguée qui met sa fille en danger ; roman d’amour avec la romance qui naît entre Calla et Jax, qui forment un couple merveilleux. Tout ceci se combine à l’ambiance dangereuse que l’on associe avec les trafics illégaux de la mafia. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en dévorant les chapitres les uns après les autres, j’en étais ravie. Chaque chapitre a son lot de rebondissements entre jalousie, règlements de compte, secrets, mensonges et menaces. Tout se combine à la perfection et ça a été un véritable bijou à lire.

 

Les personnages ont tous leur qualité et sont tous attachants. Clyde, qui n’a aucun lien de famille avec Calla, a été la seule figure masculine qu’elle a eu pendant son enfance après le tragique accident qui a bouleversé sa véritable famille. Ce personnage montre que la famille ne se définit pas seulement au sang mais également avec le cœur. Puis, il y a les personnages secondaires qui travaillent dans le bar, ainsi que les amis de fac de Calla qui sont les couples fondamentaux des autres tomes. Ensuite, les personnages principaux, Jax et Calla, sont complémentaires et se ressemblent en même temps. Jax est un personnage attachant, adorable, attentionné et tellement gentil et protecteur qu’on ne peut que l’admirer et envier Calla. Il a eu également son lot de souffrance et de perte par le passé, et c’est cela qui a fait de lui un homme admirable. Quant à Calla, on découvre la tragédie qui a bouleversé sa famille et qui a conduit sa mère à se droguer et à se détacher de sa fille. Malgré ses complexes, Calla est courageuse et c’est une survivante, même si elle n’a plus confiance en elle, ni en Jax lorsqu’il lui dit qu’elle est magnifique.

 

L’histoire d’amour est unique et sublime. Elle naît dans des circonstances catastrophiques à cause des menaces qui s’abattent sur Calla et à l’épée de Damoclès dont elle ne se sépare pas tout au long du roman. Le lecteur reste sur ses gardes, en l’attente d’un nouveau rebondissement et on n’attend pas longtemps … L’histoire est rythmée et tient en haleine. On arrive très vite à la fin tant on a envie de découvrir la suite à chaque fin de chapitre.

 

J’ai tout simplement adoré et c’est difficile de vous présenter ce livre sans trop vous en révéler mais il en vaut vraiment la peine. C’était la première fois que je lisais un roman de cette auteur et je crois qu’elle a marqué beaucoup de points dans mon top 5. Je vous recommande fortement ce roman mais également cette auteur qui sait comment maintenir l’attention du lecteur jusqu’à la toute dernière page …

 

#Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *