Le Highlander, Kerrigan Byrne

 

Résumé

 

Liam Mackenzie est peut-être marquis, mais ce colosse aux longs cheveux, réputé pour sa férocité au combat, a plutôt l’allure d’un sauvage. On l’appelle d’ailleurs le Démon des Highlands. Dès lors, comment s’étonner que ses enfants aient des manières déplorables? C’est pour reprendre en main leur éducation que Mena Lockhart débarque à Wester Ross. Dès son arrivée, Liam est subjugué par la silhouette sculpturale de la gouvernante et sa force de caractère. La jeune femme a déjà connu l’enfer sur terre, plus rien ne lui fait peur. Bien décidé à la conquérir, le farouche Highlander va devoir livrer la plus ardue des batailles, car la ravissante Mena n’est pas prête à céder…

 

 

Avis 

 

Mena est une femme mariée à un homme cruel et violent qui a tout fait pour la briser. Il est allé jusqu’à l’enfermer dans un asile détenu par un médecin et un infirmier les plus pervers possibles. C’est dans cet univers de violence, d’ignominies et d’actes plus barbares les uns que les autres que débute l’histoire. J’ai eu beaucoup de peine pour Mena qui essaye de ne pas succomber à la peur, d’être plus forte et de survivre à toutes les humiliations causées par le personnel de l’asile. Néanmoins, lorsque l’infirmier la frappe et s’apprête à la violer, elle souhaite que les coups l’emportent et qu’elle puisse trouver le repos éternel. L’asile est envahi et l’honneur de Mena, le peu qui lui reste, est sauvé. Des amis l’aident à fuir l’Angleterre et elle trouve un emploi chez le laird Mackenzie en tant que gouvernante pour éduquer Rhianna et Andrew.

L’histoire est très intéressante et pleine de rebondissements jusqu’aux dernières pages. On se demande sans cesse quand le mari de Mena fera son apparition et quelle sera la réaction de Liam qui s’éprend de plus en plus à Mena qui lui cache toute la vérité pour se protéger. Puis, on apprend le lourd passé de Liam qui a fait de lui un guerrier redoutable et qui lui a valu le surnom de Démon des Highlands. Malgré la réputation qu’il a, Liam est un personnage attentionné et tendre, surtout envers ses enfants, et plein de compassion puisqu’il a épargné, il y a longtemps, Jani qui est maintenant à son service et pratiquement membre de la famille. Lors d’une mission, Liam et Hamish Mackenzie ont dû attaquer tout un village et les parents de Jani ont été tués. Liam lui a laissé le choix de se venger et de le tuer pour ce qu’il avait osé faire à sa famille. Cependant, il n’en a rien fait mais il a toujours le choix de se venger, même après toutes ces années. La menace plane tout au long du roman, ajoutant un peu plus de suspens. Puis, il y a la mystérieuse ombre qui hante Wester Ross. Une hallucination ? Un être surnaturel ? Un fantôme ? La limite entre le réel et le surnaturel est titillée jusqu’à la révélation finale qui va tout changer.

L’auteur a su éveiller les soupçons du lecteur qui se demande sans cesse quand le danger va apparaître et surtout, d’où peut-il venir ? Tout le monde est suspect, tous les personnages ont une histoire qui les pousse à une vengeance ultime. Sur cette atmosphère tendue, Liam s’éprend de la gouvernante qui tente de résister à ses avances car elle reste une femme mariée, même si elle fuit son mari mais elle ne peut lutter contre ses sentiments indéfiniment. L’amour l’emporte toujours.

J’ai bien aimé cette histoire qui ne m’a pas déçue et tout a été résolu, même si j’avais peur d’être laissée sur ma faim. Tout suspens a été résolu par une révélation et toutes les histoires, différentes soient-elles, finissent par se réunir pour un final explosif.

 

#Julie

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils