L’amour fait bien les choses, Mathilde Geneste

 

Résumé : 

 

Et s’il était la pointe de folie qui manque à sa vie ?
Léa n’a jamais été aussi impatiente de prendre sa pause déjeuner ! Rien à voir avec la faim ou l’envie d’échapper à son patron, dont les regards appuyés et les blagues douteuses lui tapent sur le système, non : si Léa guette les minutes passé 11 h 30, c’est parce qu’elle a hâte de retrouver Samuel, le nouveau serveur du restaurant où elle déjeune tous les jours avec l’équipe du ministère. Elle est bien consciente qu’ils appartiennent à deux mondes complètement différents, il n’y a qu’à regarder leur apparence : mine sérieuse, tailleur strict et coiffure soignée versus barbe de trois jours, tatouages en nombre et sourire insolent. Pourtant, elle ne peut s’empêcher de penser à lui…

 

Avis : 

 

On dit que le véritable amour est éternel et sans frontières. L’amour fait bien les choses raconte l’histoire d’un amour qui naît au-delà des apparences, au-delà des différences sociales.

Léa est une jeune femme qui travaille au Ministère des Affaires étrangères et qui doit faire face à un patron qui croit que tout lui est dû, un peu à la Jack Hyde de Cinquante nuances de Grey. Sa seule distraction est la pause déjeuner où elle peut voir Samuel, le serveur du Duc, restaurant parisien. Samuel est serveur le jour et chanteur dans le groupe HBO la nuit. Malgré ses tatouages qui pourraient lui donner un côté Bad Boy, Samuel est un grand romantique attachant. La rencontre entre les deux personnages est un véritable coup de foudre. Les épreuves par lesquelles ils passent sont redoutables, mettant leur amour en danger.

 

C’était une histoire agréable néanmoins il y a eu quelques points qui m’ont dérangé. Leur histoire d’amour est en accélérée au début du roman. En quelques pages, on passe de « Bonjour, je m’appelle Samuel » à « Je t’aime, on est en couple depuis trois mois ». Bien que l’auteur explique bien qu’il y a une ellipse de trois mois où les personnages deviennent amis, j’ai trouvé que c’était trop rapide et pas assez développé. Puis, lorsque le couple subit une terrible épreuve, Samuel se bat beaucoup plus que Léa pour son couple, pour la récupérer. On dit que forcément dans un couple, l’un aime plus que l’autre. Peut-être que c’était l’idée de l’auteur et donc volontaire de sa part. Les sentiments des personnages n’étaient pas assez approfondis et développés. On pourrait croire qu’il s’agit d’une simple attirance physique si on ne prêtait pas attention aux dialogues des personnages qui affirment que leur amour est sincère. Dans les descriptions, il y a très peu d’émotions ou d’explications sur leurs sentiments.

 

Malgré ses différents points, L’amour fait bien les choses reste une histoire d’amour agréable à découvrir.

 

#Julie

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils