Cœur à corps de Emilie Collins

Résumé :

Lorsqu’elle voit partir en fumée l’atelier familial, Romane est dévastée. Charles, son petit ami, se trouvait à l’intérieur et semble être à l’origine de l’explosion, délibérément… Comment a-t-il pu en arriver là ? Certes, il était au plus mal depuis qu’Erik Barn, jeune photographe, s’était fait un nom en lui volant l’un de ses clichés. Romane est déterminée à se venger d’Erik. Elle ne s’attendait toutefois pas à découvrir un homme aussi troublant, passionné par son art…

Mon avis : 

Romane a tout perdue, l’atelier familial et son petit ami Charles. Son monde s’écroule encore un peu plus quand elle comprend que c’est Charles lui-même qui a tout organisé, malgré sa douleur de la perte de l’homme qu’elle aimait, elle éprouve tout de même ce sentiment de trahison. Romane savait que Charles n’était pas bien depuis l’histoire avec Erik Barn, ce jeune photographe a percé grâce à un cliché qu’il a volé à Charles. Cette histoire avait totalement anéanti Charles, une situation que Romane n’arrive pas à supporter. Savoir que l’homme qu’elle aimait a souffert au point de se donner la mort, c’est plus qu’elle ne peut le supporter. Elle veut donc se servir de toute cette souffrance et cet amour pour se venger et faire éclater la vérité sur Erik Barn. Sauf qu’en rencontrant Erik elle ne s’attendait pas à découvrir un tel homme.

Lorsque l’on fait la connaissance de Romane, nous sommes face à une femme brisée, anéantie par le chagrin et submergée par la colère. Elle nous apparait au départ comme une jeune femme simple, un brin naïve, on découvre très vite la vraie personnalité de Romane. Et là, je me suis très vite attachée à elle, on se retrouve face à une belle artiste, d’une douceur réconfortante. Mais ses sentiments sont mis à rude épreuve suite à sa rencontre avec Erik, si au départ elle était animée par la haine, elle se retrouve vite troublé par les points communs qu’elle découvre. Romane m’a vraiment surprise, elle m’a touchée avec une personnalité à laquelle on ne s’attend pas, mais qui fait d’elle une jeune femme époustouflante. 

Tout comme Romane au début, je n’aimais pas Erik. Sans même le connaitre, je lui en voulais pour ce qu’il avait fait à Charles. J’ai découvert un homme caractériel, quasi impossible à vivre. Un tempérament de feu qui en l’espace de deux secondes vous mets totalement hors de vous. Mais malgré tout cela je savais qu’il cachait quelque chose sous cette carapace, car Erik est un artiste, un vrai. Alors, je savais que j’allais finir par trouver quelque chose de touchant en lui, il suffisait juste de creuser et là-dessus j’ai eu un bon coup de main avec Romane. Grâce à cela j’ai découvert un homme avec une belle sensibilité, que j’ai appris à aimer. 

Chacun à leur manière, je me suis retrouvée face à deux personnages assez fascinants. Leurs amour commun pour l’art offrent des perspectives très touchantes et extrêmement passionnantes. Des personnages principaux hauts en couleurs, attachants qui m’ont touchée en plein cœur.  

Emilie Collins nous offre ici une histoire vraiment sublime. Le livre est ponctué de photos magnifiques qui donnent une seconde dimension au récit. Mettant en avant plusieurs arts, ainsi que des émotions et sentiments forts et intenses, on se plonge dans un univers qui nous prend aux tripes et nous assèche le coeur en nous remplissant les yeux de larmes par moments. Je n’avais aucun doute en commençant le livre que j’allais l’aimer. Le talent d’Emilie Collins pour ma part n’est plus a démontré, chacun de ses romans vous entraînent là où vous ne vous y attendaient pas, vous procurant des émotions aussi fortes et belles les unes que les autres. Un véritable coup de cœur pour moi que je ne peux que vous conseillez. 

Je remercie Elise et la collection &Moi pour ce service presse.

#Emilie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *