Forever You, Saison 2. Rose BECKER

Résumé

Un amour vraiment plus fort que tout ?

Le corbeau a encore frappé. Les mensonges des lycéens éclatent au grand jour les uns après les autres alors que les motivations du délateur restent toujours aussi mystérieuses. Qui peut bien leur en vouloir ainsi ? Heureusement pour Grace, Noam Hunter, celui dont elle est éperdument amoureuse, est toujours là pour elle, quoi qu’il arrive… Quoi qu’il arrive, vraiment ?

Un final sensuel et bouleversant !

Mon avis

Nous retrouvons Grace et Noam après la découverte d’un nouvel indice concernant la disparition de Dean, le frère de Noam.

Grace se trouve confronter à une multitude de problèmes qui s’imposent sur son chemin. Rien n’est sûr dans tout ce qu’elle entreprend , autant dans sa vie de famille que pour ses études. Elle va apprendre à ses dépends qu’il faut savoir rester soi-même.

Noam garde son côté séducteur et ténébreux, son humour nous apparaît comme une bouée de sauvetage qu’il saisit à la moindre occasion. Mais ici, vous pourrez voir qu’il s’est découvert un niveau point d’attache! Et ce garçon si renfermé, s’ouvre peu à peu sous l’influence tendre et amoureuse de Grace. Cependant, il persévère dans son enquête concernant son frère.

Mais toutes les vérités sont-elles bonnes à entendre? En tous cas, aucun personnage de leur entourage n’est à l’abri du mensonge, et de ses conséquences…Allant de révélation en révélation, Rose Becker nous emmène à un rythme effréné dans une lecture intense. Le Corbeau n’est jamais loin, restez connectés !!!

Cette saison 2 reste dans la même tonalité que la 1 ère : de la sensualité, des scènes très charnelles avec une succession d’événements et de révélations qui viennent nous troubler. Je me suis sentie manipulée comme une marionnette, à tenter de deviner qui est ce fameux personnage qui met à mal nos personnages. D’un autre côté, j’ai soutenu Grace et Noam dans les complications auxquelles ils doivent faire face, prise d’une sympathie de plus en plus forte à leur égard.

L’auteure possède un style léger, si bien que les mots se suivent sans qu’on s’en aperçoive. Le récit est parsemé de petites références culturelles qui ne m’ont pas laissée indifférente 😁Je me suis surprise à me cramponner à mon livre, partagée entre joie, plaisir, rire, tristesse et crainte. La peur a pris une place bien plus grande dans cette deuxième saison , et vous comprendrez pourquoi quand vous l’aurez lu. Car une chose est sûre, il vaut le détour ! C’est une histoire bouleversante par tous ses aspects, où l’amour montre ses forces malgré qu’il soit mis à rude épreuve .

Je remercie Carole des Editions Addictives pour ce très beau service presse!

#Amelia

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils