Forever You, Saison 1. Rose Becker

Résumé

Tout le monde a des secrets.

Et certains peuvent tuer.

Je m’appelle Grace Adams, j’ai 17 ans et ma vie est empoisonnée par un secret. Je ne suis pas celle que je prétends. Je porte un masque en permanence : au lycée, avec mes amis, en famille. Je joue à être une autre, une fille que je ne suis pas.

Jusqu’à Noam.

Noam Hunter.

Le beau brun ténébreux, rebelle et insolent, pour lequel toutes les filles du lycée craquent.

Je suis la dernière personne à avoir vu son frère vivant avant qu’il ne disparaisse. Et à la suite de cet événement tragique, Noam le provocateur, celui qui tient tête à tout le monde et passe outre aux règles, se rapproche enfin de moi.

Mais comment lui avouer qui je suis ? Comment revenir en arrière et être moi-même ? Comment tomber amoureuse quand on trompe tout le monde ? D’autant qu’un mystérieux corbeau commence à révéler sur Internet les secrets les plus sombres des élèves… bouleversant la vie de toute notre communauté.

Je m’appelle Grace.

Je suis une menteuse.

Et je suis en danger.

Non, en fait, nous le sommes tous…

Mon avis

Grace a 17 ans, et est inscrite en dernière année dans un lycée fréquenté par la haute société. Ayant réussi à s’entourer d’un cercle d’amis dont les personnalités sont très éclectiques, son quotidien ne manque pas de piment. Surtout que Grace porte un secret, un masque qui lui permet de s’intégrer partout où elle passe. Mais un certain corbeau s’amuse à révéler, par le biais des réseaux sociaux, les petits secrets des élèves. Tous les élèves sont alors sur le qui-vive, et notre petite Grace n’est pas à l’abri. Le danger rôde autour d’elle, surtout depuis qu’elle a attiré l’attention de Noam.

Noam Hunter est « le mec le plus cool du lycée », mais c’est aussi le frère de celui que Grace a trouvé blessé au milieu du terrain de football et qui a ensuite disparu. Ce garçon semble vivre à part, ayant peu d’amis, il s’isole et snobe tous ceux qui l’approchent. Mais il est pourvu d’un charme qui est loin de laisser Grace indifférente, alors quand il daigne lui accorder son attention, tout est chamboulé.

Que dire d’un livre qui vous poursuit même lorsque vous l’avez fermé? OMG, oui, j’ai été réellement éprise de cette lecture. Les mots, la trame, le ton, l’intensité des échanges, l’humour et la tension m’ont scotchée à ce livre. Tout coule tellement bien que je me suis abreuvée de chaque détail, en redemandant encore après avoir atteint la dernière page. J’ai eu la sensation de manquer quelque chose à chaque fois que je devais le poser pour mes occupations quotidiennes. C’est un petit élixir pourvu de style et de sensualité, et qui a su me posséder par ses atouts.

Je remercie Carole des Editions Addictives pour ce service presse coup de cœur.

#Amelia

 

 

 

 

 

 

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils