Wilder de Rebecca Yarros 

Résumé : 

Le marché semblait honnête : devenir la tutrice d’un étudiant en difficulté en échange d’une bourse qui permettrait à Leah de participer, tous frais payés, au prestigieux programme Study at Sea. Un an sur un paquebot sillonnant les océans. Une expérience académique de premier rang, mais aussi un défi, l’occasion rêvée de sortir de sa zone de confort. 

Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est la personnalité de son élève. Paxton Wilder. Un regard d’acier, un corps parfait, recouvert de tatouages aussi intimidants qu’attirants, et un sulfureux parfum de danger. Leah sait qu’elle devrait garder ses distances, mais, chaque jour qui passe, le charme agit un peu plus…

Mon avis : 

Leah ne pouvait pas rêver mieux, elle a été accepté au prestigieux programme Study at Sea, une expérience exceptionnelle. En effet, la voilà partie pour un an à bord d’un paquebot, elle y va bien sûr en priorité pour étudier, mais si elle veut pouvoir y rester, elle devra honoré son « contrat ». Si elle a obtenu une bourse c’est parce qu’elle a accepté de devenir la tutrice d’un étudiant. Elle voit en cette expérience une véritable opportunité, découvrir le monde tout en étudiant et s’ouvrir aux autres. 

Ce à quoi elle ne s’attendait pas, c’est que son élève soit la « star » Paxton Wilder. Oui bon, au début, elle ne sait même pas qui il est. Tout ce qu’elle voit c’est un homme sexy, tatoué, avec un charisme surpuissant. L’alchimie qu’elle ressent pour lui est incroyable, mais elle ne veut pas se laisser distraire de ces objectifs. Sauf que tout ça va mettre ses nerfs à rude epreuves et encore plus après avoir fait la connaissance des Renegades, le groupe de Wilder, accro aux sensations fortes. 

Wilder est juste WAHOU. Il devient quasiment dès les premières pages une véritable drogue. Shooté à l’adrénaline, on le suit sans sourcillé. Dans la vie je suis quelqu’un qui n’est pas forcément fan des situations extrêmes, mais alors là je dois dire que j’étais prêtes à suivre Wilder au bout du monde. Non seulement ce mec est sexy à ce damner, mais en plus il a une personnalité. Ce que je veux dire par là, c’est que c’est un homme qui s’assume, il n’a peur de rien. Il se fiche totalement du regard des autres, il est beau et il le sait, il a du talent et il le sait, il est célèbre et il le sait, alors certes cela le rend arrogant et fière, mais à côté de ça c’est aussi un homme doux, attentionné et capable de se remettre en question, faisant de lui un homme entier et qui vous fera d’amour et brûlera en même temps votre petite culotte. 

Sans aucun doute Rebecca Yarros vous embarquera dans des sentiers plus inattendus les uns que les autres. L’univers du récit est sans conteste un monde dans lequel, nous chers lecteurs, nous n’avons pas l’habitude d’évoluer, insufflant une vague de fraicheur et une bouffée d’adrénaline intense. Dès les premières pages on se retrouve embarqué avec Leah sur ce bateau, flirtant avec Wilder, évoluant aux côtés des Renegades. Aider par une narration à deux voix, on apprend à connaitre les personnages, on s’immisce dans leur tête. Et on comprend vite que l’on se retrouve face à des personnages plus complexes qu’il n’y parait. 

Les cascades extrêmes et les Renegades prennent une place importante dans le récit, mais c’est un très bon point, car pour moi ils sont indisociables de l’histoire. Toute la lecture devient un bal incessant de rebondissements, de situations coquasses, de sensations incroyables. L’auteur nous offres tout simplement une lecture totalement inattendue, des émotions fortes et intenses avec une facilité déconcertante. Les montagnes russes d’émotions sont présentes, mais pas que, en effet à cela ajouté les doses d’adrénaline provoqués par les cascades des Renegades et vous obtenez un cocktail explosif dont vous ne pourrez plus vous passer. 

Sans aucun doute Wilder doit se retrouver entre vos mains. 

Je remercie Mélanie des Éditions Harlequin et la collection &H pour ce service presse. 

#Emilie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *