Dating You Hating You de Christina Lauren

Résumé : 

« Au boulot comme en amour, tous les coups sont permis … »

Entre Carter et Evie, deux trentenaires agents extrêmement influents à Hollywood, le courant passe instantanément. Mais lorsque leurs deux agences rivales fusionnent –; en les mettant en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter.

Lors d’une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et Evie, deux agents extrêmement influents d’Hollywood flashent l’un pour l’autre. Mais lorsque qu’ils sont mis en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Pourtant la rivalité entre ces deux trentenaires, compétents et haut placés, ne suffit pas à éteindre la flamme ces deux tourtereaux adeptes de l’amour vache.

Mon avis : ;

Une chronique très compliqué que je dois écrire aujourd’hui.

Christina Lauren est une duo d’auteurs que j’apprécie énormément. Elles ont toujours reçu à me charmer (sauf avec Hantée). Mais malheureusement ce nouveau livre n’aura pas eu l’effet escompté.

Evie et Carter se rencontrent lors d’une soirée déguisé chez leurs amis commun, MC et Steph. Comme si le destin avait décidé de s’en méler, ils sont respectivement déguisé en Hermione et Harry Potter. Plusieurs heures durant ils vont discuter et il est indéniable que le courant passe entre eux. Tous les deux agents de star, ils bossent pour des boites concurrentes. Marié à leurs carrières ils ne savent trop que penser de leur éventuel relation.

Mais à croire que le destin à décider de se jouer d’eux, en effet très rapidement ils apprennent que leurs deux sociétés vont fusionner. Non contents d’être collégue, ils vont apprendre également qu’ils se retrouvent en compétition pour garder leurs place. Une situation délicate, qui pourrait bien nuire à leur début d’idylle.

Je m’étais réjouie à l’idée de lire ce nouveau Christina Lauren. Le thème me paraissait vraiment intéressant car peu exploité. Se retrouver dans le monde des agents de stars et voir l’envers du décor directement de leurs points de vue était une très bonne idée. Sauf que pour moi cela ne c’est pas passé comme prévu et j’ai malheureusement vite déchanté. Alors certes on y voit l’envers du décor, mais il est un peu trop survolé, la romance n’est présente que sur la dernière partie du livre. Le reste du temps on se retrouve dans un amoncellement de détails, d’explications qui alourdissent le texte et qui ont bien failli me faire abandonner ma lecture plus d’une fois. Mais j’ai tenu bon, car j’aime ces deux auteurs et je m’attendais à être surprise.

Sauf que malheureusement la surprise n’est jamais arrivé. Attention j’ai quand même passé de très bons moments. La rivalité entre Carter et Evie va nous faire vivre des moments totalement épique et très drôle. Ils se font des coups, tentent de se haïr, mais comme on dit souvent de l’amour à la haine il n’y a qu’un pas. J’ai néanmoins trouvé dommage que notre duo d’écrivain laisse aussi peu de place à la romance. Le travail de chacun prend quasiment toute la place. On plonge dans des détails qui ne sont à mon sens pas utile à l’histoire et du coup j’ai eu l’impression de perdre de vue l’idylle de Evie et Carter.

Vous l’aurez donc compris j’ai été quelque peu déçu par ma lecture. Trop de longueurs et un manque de  légèreté ont mis à mal cette histoire. La romance arrive en dernier dans ce roman et c’est vraiment dommage, l’alchimie ne se retrouve pas, il n’y a pas de fougue.

Une fois de plus ce n’est que mon avis personnel et je pense que ce livre va trouver son public.

Je remercie Déborah des Éditions Hugo &Cie pour ce service presse.

#Emilie

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *