Âmes Indociles épisode 2 de Emma Green

Résumé :

Une gamine qu’on a empêchée d’être mère. Un homme qu’on a obligé à devenir père.
Petite dernière d’un empire de la mode, Calliopé décide de s’affranchir d’un père abusif et tout-puissant pour retrouver son enfant, qu’on l’a forcée à abandonner des années plus tôt. À 22 ans, la brune révoltée ose enfin affronter son passé. Mais c’est son présent qui vacille et son futur qui surgit quand elle rencontre enfin Willow, une curieuse petite fille de cinq ans qui est bien la sienne.
Seul obstacle à leurs retrouvailles : le père adoptif de Willow, Lennon Hathaway, bien trop beau pour être vrai, trop riche pour être honnête, trop solitaire pour lui faire une place dans sa vie et trop méfiant pour croire en elle.
Et pourtant, dans ses yeux verts, elle jurerait avoir vu une lueur d’humanité. Peut-être même autre chose, un sentiment qu’elle n’espérait plus…
Mon avis : 
Le premier épisode s’était terminé sur des chapeaux de roue. En effet Calliopé avoue à Lennon qu’elle est la mère de Willow. Un véritable coup de massue pour Lennon, il sent trahi d’avoir confié Willow à cette jeune femme qu’il pensait connaitre et pour laquelle il commençait à avoir des sentiments.
Dès le premier épisode je savais qu’Emma Green allait une fois de plus nous transporter. Et bien voilà j’ai été servie.  Cet épisode est un condensé d’émotions, on en prend pleins les yeux et plein le coeur.
Nous allons découvrir avec grande joie Calliopé qui va se battre pour sa fille, il n’y a plus que Willow qui compte pour elle, au-delà de ses sentiments pour Lennon. Découvrir un peu plus Lennon qui s’en conteste vous fera chavirer le coeur. Des personnages secondaires toujours aussi présent pour aider Calliopé quoi qu’il advienne, pour nous faire rire et nous faire passer un incroyable moment.
Ce second épisode est un véritable  coup de coeur, un condensé d’émotions, de sentiments, et une fin à vous brisé le coeur.
J’attaque dès maintenant le troisième épisode.
Je remercie Carole et les Éditions Addictives pour ce service presse.
#Emilie 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils