Coup de foudre à Manhattan, Tome 1 : Nuit blanche à Manhattan de Sarah Morgan

Éditions Harlequin – 14,90€ en broché 

Résumé : 

Un nouveau projet, une nouvelle vie, et le ciel de Manhattan pour seule limite.

Même si l’entreprise d’événementiel qu’elle vient de lancer avec ses deux meilleures amies est encore au point mort, Paige veut y croire. Mieux, elle a un plan : ne plus jamais laisser la peur de l’échec la paralyser, manger sainement et se tenir aussi loin que possible de Jake Romano – mieux connu sous le nom de « Celui qui lui brisa le cœur ». A partir d’aujourd’hui, Paige ne pense plus au passé, seulement à l’avenir. Sauf que, dès sa première commande, son passé et son avenir se télescopent violemment.

Mon avis : 

Dès les premières pages nous allons avoir la joie de rencontrer Paige, Eva et Frankie. Trois amies inséparables et qui, comme on le constate vite, malgré leurs tempéraments différents forment une équipe de choc. Ces premiers pas en leurs compagnies sont agréables, annonçant la promotion de Paige. Sauf qu’une fois devant sa supérieure le couperet tombe, Paige n’est pas promu, elle est licenciée et les filles aussi. Pour cette jeune femme qui est habituée à toujours garder un masque de façade, aujourd’hui c’est un peu plus compliqué. Et pour ne rien lui épargner à cette journée catastrophique, le soir son frère Matt vient lui rendre visite, sauf qu’il n’est pas seul. Il est avec Jake, l’homme qui lui a brisé le cœur, l’homme qu’elle aime. Et Jake, sûr de lui, veut la pousser à ouvrir sa propre entreprise d’événementiel. Et si il avait raison?

Paige est une jeune femme qui a beaucoup souffert, atteinte d’une maladie du cœur elle a toujours été surprotégée par sa famille. C’est pour cette raison que dès qu’elle a pu elle a pris son envol pour New-York, seul bémol son frère qui vit dans le même immeuble et qui continue de la couver. Un personnage auquel on s’attache, très simple elle n’est pas superficielle ni naïve. C’est une fonceuse, même si au début elle a du mal, quand elle se lance dans son projet elle fait tout pour réussir. Elle est en quelque sorte le pilier du trio qu’elle forme avec Eva et Frankie.

Jake est un homme étonnant. Pas prise de tête pour un sous, il a de l’argent et une grosse entreprise, mais ses salariés se baladent nus pieds dans les locaux. Bon certes il est beau et il le sait, mais après tous, tout le monde à ses défauts? J’avoue que j’ai complètement craqué sur lui même s’il nous fait tourner en bourrique. Au fur et à mesure on apprend à le connaitre et on comprend ses réactions vis-à-vis de Paige, du coup il nous apparaît beaucoup moins mufles. Il est également sexy et torride à souhait ce qui ne gâche pas notre plaisir.

 

Sarah Morgan nous embarque ici dans une jolie histoire sur fond de Brooklyn et Manhattan qui nous fait rêver. Les descriptions de New-Yotk sont juste magnifiques. On s’y voit sans aucun problème, parfois il m’arrive de trouver que les descriptions rendent le récit lourd, mais pas ici. Au contraire le charme n’en ai que plus fort et plus intense, cela vous déclenchera sans aucun doute une fascination pour cette ville et ses toits qui cachent mille et un secrets. La romance nous est amenée tout en douceur et finesse, mais attention aucune émotion n’aient oublié ou définis par le hasard. Le schéma constructif est bien à sa place et nous emportent littéralement avec nos protagonistes. Sans nul doute que Sarah Morgan voulait nous montrer les étoiles et bien c’est chose faite pour ma part.

Au fil des pages les personnages secondaires ont également pris une place importante dans mon cœur, on s’y attache et on les adore. Ils sont différents les uns des autres, mais à eux tous ils forment une « équipe » dont on a envie de faire parti. Et il me tarde de les retrouver dans les prochains opus.

Pari réussi donc pour Sarah Morgan qui m’a fait rêver, voyagé, aimé. Je suis sortie de ma lecture totalement conquise par sa plume légère et agréable, un récit sans défauts, une histoire magique. Un cocktail qui fonctionne pour l’éternel romantique qui se cache au fond de moi. Je vous conseil ce premier tome qui vous emmènera dans la folie New-Yorkaise en même temps qu’il vous transportera dans les étoiles.

Je remercie Mélanie et les Éditions Harlequin pour ce service presse.

#Emilie

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *