Ensorcelée de Marjorie D. Lafond

Évidence Éditions – 18€ en broché

Résumé :

Nous sommes sous les cieux celtiques il y a fort longtemps… Aurélia a 17 ans. Elle vient d’apprendre la destinée qu’on lui a tracée : elle, princesse de Bourgogne, est fiancée à Cédric, riche héritier du duché de Bretagne. Affligée de ne pas pouvoir choisir elle-même son futur époux, elle demeure tout de même raisonnable : son titre convoité requiert des sacrifices. De son coté, Cédric, jeune duc de Bretagne ne se montre guère égayé face à cette nouvelle. Victime d’un tragique drame amoureux par le passé, il entretient à présent des ambitions qui excluent femme et amour.

Heureusement, contre toute attente, les deux jeunes promis forment un couple très bien assorti. Pas de doute là-dessus, l’attirance est au rendez-vous. Ces deux-là ont tout pour mener une existence prospère l’un aux côtés de l’autre. Or, sur le chemin de leur union parsemé de doutes, une entité obscure provenant de l’ancienne religion, poussée par la vengeance, a décidé de s’en mêler…

Lors d’une nuit austère dominée par la peur et la violence, Aurélia réalise que quelque chose cloche dans ce château où elle résidera sous peu. Une force surhumaine aux airs maléfiques semble rôder sur la résidence du jeune duc… Cette créature enchanteresse à la chevelure flamboyante, à la voix mélodieuse, trop angélique, que dissimule-t-elle ? Que lui veut-elle ?

Par ailleurs, dans quel but le jeune duc repousse-t-il sa fiancée sans ménagement ? La princesse, rêveuse et idéaliste, voit venir d’un mauvais œil cette relation douloureuse à sens unique. Devant ces sombres circonstances, elle se dit qu’il vaudrait mieux que cette promesse d’union soit rompue. À l’époque où l’amour n’est qu’accessoire au sein d’un couple de haut rang, où les valeurs chrétiennes s’imposent, peut-on malgré tout rêver de passion ? Lorsqu’un sort nous est lancé, où chercher la clé qui ramènera l’harmonie ?

 

Mon avis :

Une fois de plus la magie de Marjorie Lafond a opéré.  Je me suis plongée avec beaucoup d’enthousiasme dans ce livre, que je n’ai réussi à lâcher qu’une fois la dernière page atteinte. Je connaissais déjà la plume de l’auteur au travers de sa saga concernant un certain Mr Adams (profond soupir) et j’avoue que j’avais hâte de la retrouver dans un autre univers. Ici elle s’adresse à un public plus jeune, mais elle a tout de même réussi à me charmer et ce dès la couverture, qui est juste magnifique.

Aurélia à 17 ans, rêveuse, elle croit au grand amour, n’aspirant qu’a une vie heureuse au côtés d’un homme qu’elle aimera et qui l’aimera en retour. Malheureusement elle va vite devoir faire une croix sur ses rêves, car elle se retrouve destinée à épousé Un Duc afin de sauvegarder leurs peuples respectifs. J’ai beaucoup aimé son personnage grâce à ses nombreuses qualités, mais aussi grâce à la facilité avec laquelle j’ai réussi à m’identifier à elle. Une jeune femme tout en douceur, mais aussi insouciante, elle est prête à sacrifié ses rêves pour sauver les gens qu’elle aime.

Cédric lui aussi m’a beaucoup plu. Il n’a aucune envie de vivre cette union, mais il n’a d’autre choix que de se plier aux exigences de son père. Sauf qu’il ne s’attendait pas à tomber sous le charme d’Aurélia au premier regard. Je me suis beaucoup attaché à l’histoire de ce personnage et je n’ai pas pu m’empêcher de lui trouver des excuses à chaque fois que son comportement laissait à désirer. Je crois qu’au final je suis tout simplement tombé sous le charme de Cédric.

Découvrir Marjorie dans un univers fantastique à été un pur moment de bonheur. Sa plume s’y accorde très bien, elle a su nous transporter dans cet univers ou se mêle amour, danger et créatures féeriques. J’ai retrouvé la simplicité de mes contes d’enfants et j’y ai pris beaucoup de plaisir. Je dois avouer que j’appréhender tout de même un peu ce changement de style, mais je ne regrette pas une seule seconde d’avoir fait confiance à Marjorie quand elle me l’a proposé.

Tout est extrêmement bien décrit, le côté historique colle parfaitement et nous offre un récit qui nous laisse sans voix. Je me suis lancée d’une traite et je ne le regrette pas. Il faut bien sûr prendre ce roman comme une lecture jeunesse, pas comme les autres œuvres de Marjorie.

J’espère avoir l’occasion de retrouver cette plume dans ce même genre, car elle m’a vraiment plu. Laissez-vous guider dans cette lecture sans aucun a priori, laissez-vous transporter dans cet univers et vous ne le regretterais pas. La plume de Marjorie est juste sublime et je trouve incroyable qu’elle arrive à passer avec autant de facilité d’un univers à un autre, aussi différent soit-il. Comme tout livre que je dévore, je dirais que le seul point négatif est que j’aurais aimé qu’il soit plus long, car e n’avais vraiment pas envie de le refermer.

En conclusion, pour moi ce livre est un beau coup de cœur, malgré son changement d’univers la plume de Marjorie est tout à fait extraordinaire comme toujours. Elle m’a une fois de plus conquise et j’ai dévoré chacune des pages avec avidité. Je vous le conseil sans hésitation.

Je remercie Marjorie Lafond et Evidence Editions pour ce service presse.

#Emilie

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils