Portrait chinois de Matthieu Biasotto

 

Nous retrouvons aujourd’hui Matthieu pour un petit portrait chinois.

Je vous laisse le découvrir

 

Si j’étais un mot je serais? Libre

Si j’étais un objet je serais? Une liseuse. Pour pouvoir regarder mes lecteurs, être entre leurs mains et les suivre partout.

Si j’étais un sentiment je serais? La gratitude.

Si j’étais un animal? Un fauve. Du genre qui ne lâche rien et puis j’ai déjà la crinière.

Si j’étais un livre je serais? Celui que je n’ai pas encore écrit.

Si j’étais une couleur je serais? J’hésite, le gris pour sa nuance ou le violet, parce que j’adore cette couleur.

Si j’étais une saison je serais? Un putain d’été caniculaire.

Si j’étais un film je serais? Usual suspect sans doute.

Si j’étais un des 7 pécher capitaux je serais? La luxure très certainement.

Si j’étais un héros de l’un de mes livres je serais? Harper ou T.K.

Mon occupation préférée ? Ecrire & rêver

 Mon plus grand rêve? Un tour du monde perpétuel.

Le pays où je désirerais vivre? Laisse-moi me les approprier, ensuite je me ferai une idée.

Mon héros dans la vie? Mes trois petits garçons.

Ce que je déteste par dessus tout ? Sur le podium j’y place : la connerie humaine, l’égoïsme, la trahison.

Ma devise? Si tu as peur de tout perdre alors tu ne peux pas te trouver.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils