Ewa de Matthieu Biasotto

Auto-édition – 2.99€ en ebook

Résumé : 

Elle s’appelle Ewa. Elle est particulière. Elle ne doit jamais se regarder dans un miroir. Jamais. Son don étrange est une malédiction qu’elle ne maîtrise pas. Son passé est difficile à porter. Il lui est impossible de partager son secret. Elle ne peut faire confiance à personne.
Enfermée « pour son bien » à Miedzeska, dans une pension pour filles au cœur de la Pologne, Ewa survit entre humiliations et sévices. Elle serre les dents en rêvant d’évasion, mais personne ne s’échappe de cet internat.
Alors pourquoi des filles disparaissent-elles sans laisser de traces ? Que deviennent-elles ? Et surtout… qui sera la prochaine ? Ewa ne doit jamais céder à l’appel des miroirs, elle le sait. Elle a juré. Et si la vérité se cachait dans son reflet ?

Mon avis : 

À la mort de ses parents Ewa est conduite au pensionnat de Miedzeska par son oncle Leslaw. Son oncle à été clair avec la directrice « l’Allemande », aucun miroir ne doit être présent dans cet endroit. Il ne veut prendre aucun risque. L’Allemande accède à sa demande monnayant une grosse somme d’argent. Mais Leslaw est loin de se douter dans quel enfer il laisse Ewa.

Ici Matthieu Biasotto nous emmène en Pologne, dans un univers particulier. Comme à chacun de ses livres, une fois la première ligne commencée on tombe dans un spirale infernale, une déferlante d’émotions, de sensations.

Je me suis tout de suite sentie très proche d’Ewa, cette ado de 15ans endurant des souffrances atroces, on se plonge dans notre récit avec tellement de facilité et de passions, qu’on souffre avec elle. J’ai vécu chaque situation à ses côtés, une lecture poignante, palpitante.

Et tout le talent de Matthieu réside dans ce don qu’il a de nous transporter dans un univers rude sans pour autant tomber dans le trash-lugubre. Il nous offre un univers palpitant, addictif aux rebondissements totalement inattendus. À plusieurs reprises j’ai eu l’impression de tenir une piste pour au final me rendre compte que je me plantais totalement.

J’aime cette torture psychologique dans laquelle Matthieu nous plonge à chacun de ses livres, nous faisans vivre tout au long de notre lecture dans un ascenseur émotionnel incroyable.

Je le dis depuis longtemps et je continuerai à le dire Matthieu a un vrai talent dans le domaine du thriller et du thriller psychologique, il ne fait aucun doute qu’il est devenu mon auteur francophone préféré dans ce genre littéraire.

N’hésitez pas une seule seconde à vous plongez dans Ewa et dans tout autre livre de Matthieu Biasotto, vous ne le regretterais pas.

Je remercie Matthieu Biasotto pour ce service presse

#Emilie

Pour acheter son livre Ewa –> ICI

Retrouvez son site internet –> ICI

Retrouvez sa page facebook –> ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *